Accueil > Les pages de Rhône-Alpes > PRDAR Rhône-Alpes
(jj/mm/aaaa)
(jj/mm/aaaa)

Le Programme Régional de Développement Agricole et Rural (PRDAR)


La Chambre régionale d'agriculture coordonne la mise en œuvre du  Programme Régional de Développement Agricole et Rural pour Rhône-Alpes. Les réalisateurs ont élaboré un projet structurant pour les activités de développement adaptées aux enjeux locaux dans un souci d’optimisation des moyens engagés. Le programme s’inscrit dans la continuité de la programmation 2009-2014 et de l’action publique formalisée en Région par le Plan Régional Agriculture Durable (PRAD*).


Le diagnostic partagé souligne que la grande diversité agricole de Rhône-Alpes disperse les moyens de Recherche et développement, l’absence de centre INRA réduit la capacité régionale de mobilisation de la recherche en faveur de l’agriculture. Le développement agricole en Rhône-Alpes s’est « adapté » à cette contrainte d’une part par la mise en place d’expérimentations pour les filières le Pôles d’Expérimentation et de Progrès (PEP*) financés par la Région et les filières, et d’autre part en déployant des conseillers des proximités polyvalents, chargés de l’accompagnement de groupes d’agriculteurs (émergence et accompagnement de projets) et en interaction avec les collectivités territoriales. En parallèle une part importante des moyens est affectée à l’acquisition de références technico-économiques mobilisées pour l’orientation des filières, l’orientation des politiques publiques, et le conseil aux agriculteurs.

 

La mise en œuvre pour Rhône-Alpes du PRDAR 2014 2020 intègre ces spécificités, il est construit au service de l’agriculture dont les enjeux d’adaptation sont importants : sécurisation des exploitations, pérennité des systèmes, délocalisation potentielle de productions (filière lait en particulier).

L’économie agricole régionale est globalement peu performante, le revenu moyen des exploitations en Rhône‐Alpes est inférieur au revenu moyen des exploitations en France. Sur longue période cet écart est croissant. Les enjeux revenus, transmission des exploitations, mais aussi qualité de vie, préservation de l’environnement (dont ressource et qualité de l’eau) sont au cœur d’un programme d’action articulé autour de 8 actions pour 61 équivalent temps plein et plus d’une centaine d’agents impliqués.

 

Chaque action fait l’objet d’une programmation pluriannuelle, le programme sera revisité courant 2017 pour prendre en compte les adaptations nécessaires à l’évolution des contextes. Le PRDAR est composé d’actions élémentaires (AE) au nombre de 10 à partir de 2015 en réponse à la mise en place du Projet Pilote Régional.

 

Consultez la fiche descriptive de chaque action :

 

Action 1 : AGRI R-I-D (Recherche-Innovation-Développement) Rhône-Alpes  

 

 

Action 2 : Performance et Innovations agronomiques et environnementales dans les territoires et les filières

 

 

Action 3 : Développer l’agriculture biologique et les techniques alternatives en Rhône Alpes : participation des Chambres de Rhône-Alpes au Plan bio (projet en date du 14/04/2014)


  

Action 4 : Développement des circuits alimentaires territorialisés et de proximité, du tourisme et des

 

Action 5 : le territoire comme espace de concertation, d'émergence de projets, de développement croisé

 

Action 6 : Construction et développement d’un Observatoire Régional de l’agriculture: mobilisation de références technico économiques

 

Action 7 : Accompagner le renouvellement des actifs et des entreprises agricoles

 

Action 8 : Accompagner l’appui au remplacement en agriculture

 

Action 9 : Gouvernance du programme

 

Action 10 : Accompagnement dans les territoires de l’émergence de projets collectifs de dimension agro écologique par l’accompagnement des agriculteurs et la mobilisation des multiples réseaux de conseillers



Zoom sur le contexte réglementaire :

 

Le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF) a décrit à travers la circulaire CAB/C2013-0003 les priorités et objectifs du Programme national de développement agricole et rural (PNDAR) et de son instrument financier, le Compte d’affectation spéciale pour le développement agricole et rural (CASDAR) pour la période 2014-2020. Cette note d’orientation s’impose à tous les bénéficiaires de crédits CASDAR, dont les Chambres d’agriculture.

Sur la base de ce document, l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA) a signé un contrat d’objectifs avec le MAAF qui doit être décliné dans chaque région sous la forme d’un Programme régional de développement agricole et rural (PRDAR) piloté par la Chambre régionale d’agriculture.

 

 

Contact : Robin Freycenon