aller au contenu

Imprimer Retour

Commercialisation et services

Commercialisation

69- Définir sa propre sensibilité à différentes molécules du vin

Organiser les séances de dégustation entre professionnels. Prendre en considération les différences de perception et de sensibilité d'une personne à l'autre au cours d'une dégustation. Evaluer sa propre sensibilité à quelques défauts: TCa, géosmine, acidité volatile, Brettanomyces, oxydation, réduction, souris …

Public

Viticulteurs, cavistes, techniciens, oenologues

Contenu

Les différences physiologiques, les différences de perception.
Les défauts liés à des molécules identifiées et les défauts implicants plusieurs molécules ou liés à l'état redox.

Evaluation de la sensibilité aux molécules de la familles des moisis-terreux, aux arômes végétaux, -sur blanc : acidité volatile,

-sur rosé : acétate d’éthyle, -sur rouge : géosmine, phénols volatils.
Notions de seuil.

Impact de la température sur sa propre perception.
L'organisation d'une séance de dégustation.

Méthodes pédagogiques et pré-requis

Apports techniques et théoriques. Nombreux entraînements à la dégustation sur vin rouge, vin blanc, vin rosé, en salle et en cave.

Tests d’analyse sensorielles : reconnaissance au nez sur flacons,reconnaissance sur vins, tests de classement.

Pré-requis: être formé à la dégustation.

Lieux Date(s) Durée/Horaires Coût Responsable Intervenant(s) Se pré - inscrire
Villefranche sur Saône Contact 4 et 5 février 2019 2 demi-journées
8h30-12h00
Contributeur VIVEA: 49 € Autre public :220 €
Delphine ENGEL, 04.74.02.22.30 Delphine ENGEL, oenologue Ok
Une attestation de fin de formation vous sera délivrée après la formation.

Contact

Delphine ENGEL, téléphone : 04.74.02.22.30, delphine.engel@rhone.chambagri.fr

Les partenaires de la formation :