(jj/mm/aaaa)
(jj/mm/aaaa)


Un projet régional

La multifonctionnalité de l’agriculture impose d’adapter au mieux un développement aux réalités économiques, sociales et territoriales locales. Cette évidence impose au monde agricole de clarifier ses objectifs prioritaires de développement par grand bassin économique, d’obtenir un assouplissement des cadres réglementaires européens et nationaux pour s’adapter aux diversités régionales et de s’impliquer dans les nouvelles organisations des territoires pour défendre et accompagner les initiatives locales. Trois défis pour une agriculture durable en Rhône Alpes.

 
Objectif 1 - L’économie, la qualité et la sécurité pour une agriculture rentable et fiable.
 
- Le principal objectif est le développement de la valeur ajoutée, grâce à la valorisation des segments de marché pour les producteurs de masse et le renforcement des projets d’identification de produits sous signes de qualité et de produits ou services fermiers.
- Le second objectif est la qualification, voire la certification des produits agricoles, des produits agroalimentaires et des entreprises dont les exploitations agricoles.
- Le troisième est la diversification des systèmes de production et des productions elles-mêmes.
- Le quatrième est l’élaboration et la promotion des produits agricoles et alimentaires.
 
Objectif 2 - L’adaptation aux attentes de la société pour une agriculture viable et renouvelable.
 
- Le premier objectif est le développement des emplois qualifiés grâce à l’installation de jeunes agriculteurs et l’augmentation des emplois salariés.
- Le second est l’accompagnement de la multifonctionnalité de l’agriculture qui doit permettre de mieux lier les facteurs de production avec ceux liés aux territoires et à l’environnement notamment au travers des CTE.
- Le troisième est l’évolution des pratiques agricoles permettant un meilleur respect de l’environnement écologique, paysager et de la biodiversité.

Objectif 3 - Le renforcement de la cohésion sociale et territoriale pour une agriculture durable et vivable.
 
- Le premier objectif est celui d’une meilleure anticipation des politiques d’aménagement rural qui planifie le devenir du foncier : schémas des espaces naturels et ruraux, directives territoriales…
- Le second est l’ancrage de l’agriculture dans les politiques de territoires, grâce à une présence des agriculteurs dans les centres de décision et la capacité de faire accompagner les projets locaux.
- Le troisième est l’émergence et le suivi de politiques sur les territoires sensibles comme les zones périurbaines et de montagne.

Afin d’atteindre ces objectifs, la profession agricole de Rhône-Alpes souhaite relever aussi certains défis transversaux, comme ceux de l’anticipation et de l’innovation :

- Créateur de références pour aider au choix des agents,
- Maîtrise de l’information,
- Renfort du conseil aux agriculteurs et partenaires,
- Transfert des références, méthodes et outils aux agriculteurs et partenaires,
- Evaluation des politiques, des moyens et méthodes d’accompagnement.