Accueil > Retrouvez-nous sur www.services.casmb.fr > Aides départementale pour accompagner les agriculteurs vers l’autonomie en eau
(jj/mm/aaaa)
(jj/mm/aaaa)

Aides départementale pour accompagner les agriculteurs vers l’autonomie en eau

69 - photo eau autonomie


Le conseil départemental a validé un plan « Ressource en eau des exploitations agricoles » pour la période 2019-2021. Une enveloppe de 800 000 € sur trois ans permettra d’accompagner les agriculteurs dans leurs investissements pour être autonomes en eau et faire face aux périodes de sécheresse.

 

 

 

L’hiver n’est pas encore tout à fait fini que les nappes du dépar­tement du Rhône (hors nappe d’accompagnement Saône et Loire) sont d’ores et déjà placées en situation d’alerte sécheresse. Tous les agricul­teurs se souviennent encore de l’été et l’automne 2018 où les yeux rivés vers le ciel ils attendaient désespérément de voir la pluie tomber. Et on le sait, à l’avenir, ces épisodes sont certainement appelés à se reproduire. Alors, il est grand temps de trouver des solutions pour se prémunir et pallier le manque d’eau en période de sécheresse.

 

« Des changements s’opèrent et risquent de s’accentuer dans les prochaines années, il est nécessaire de s’adapter à ces phé­nomènes. Les agriculteurs sont indispen­sables à la ruralité et nous nous devons de les accompagner sur des projets qui leur permettront sur le long terme de s’adap­ter aux changements climatiques de plus en plus prégnants. Répondre à l’urgence est essentiel, mais il est également in­dispensable d’accompagner l’agriculture de manière pérenne », notifiait Colette Darphin, vice-présidente du Départe­ment en charge de l’agriculture lors de la dernière séance publique.

 

En ef­fet, aujourd’hui, il y a urgence dans les exploitations d’investir pour s’adapter à ces changements, de tout mettre en oeuvre pour être davantage autonome en eau. Pour accompagner les agri­culteurs dans ces investissements, le Département a validé le 29 mars un plan « ressource en eau des exploitations agricoles ».

 

Un plan de 800 000 €


Une enveloppe de 800 000 € sera dé­bloquée sur trois ans (2019-2021) « permettant l’attribution d’aides aux agriculteurs dans le cadre d’investisse­ments relatifs à l’autonomie en eau pour lutter contre les périodes de sécheresse ».

« Nous avons souhaité accompagner les agriculteurs de manière pérenne. Être so­lidaire avec les agriculteurs face au chan­gement climatique. Nous avons travaillé ce plan conjointement avec la profession agricole via la chambre d’agriculture et la direction départementale des territoires (DDT) pour la réglementation.

 

En effet, les projets que nous accompagnerons devront bien évidemment respecter la réglemen­tation en vigueur et être en cohérence avec le territoire où ils seront réalisés, notamment sur les zones déficitaires en eau », explique Colette Darphin. Les projets ne devront pas se substituer à un raccordement au réseau collectif du syndicat mixte hydraulique agricole du Rhône (Smhar). Ce plan départemental vise à soutenir des projets d’accès à la ressource en eau de différentes façons et se décline en deux volets.

 

Abreuvement et irrigation


Le premier volet concerne les forages, puits et autres systèmes de récupération des eaux de toiture. Ces ouvrages, indivi­duels ou collectifs, devront être destinés à l’abreuvement du bétail et/23ou l’irri­gation des parcelles cultivées (arbori­culture, maraîchage, grandes cultures, fourrages et petits fruits). Les dépenses éligibles doivent être comprises entre 2500 € et 15 000 € hors taxes et seront ai­dées à hauteur de 30 % pour un montant maximum de 6000 €.

 

« Les agriculteurs ayant été exclus des zones défavorisées simples lors de la dernière révision bé­néficieront d’une bonification de 10 % », souligne la vice-présidente à l’agricul­ture avant d’ajouter : « ce plan n’a pas vocation à se substituer au plan régional de filière dont les éleveurs laitiers peuvent d’ores et déjà bénéficier pour l’abreuve­ment du troupeau. Ils devront continuer à s’adresser à la Région pour profiter de cet accompagnement financier. »

 

Les études de faisabilité aidées


Si les investissements seront donc ai­dés pour permettre aux agriculteurs de faire face aux épisodes de sécheresse. Le conseil départemental a également souhaité donner un autre « coup de pouce » aux agriculteurs qui s’interrogent sur la faisabilité d’un tel ouvrage.

 

« Les chefs d’exploitation se posent souvent énormé­ment de questions concernant ces inves­tissements et faire une étude de faisabilité peut être un obstacle parfois difficile à franchir. C’est pour cela que nous avons la volonté de prendre en charge fortement l’étude de faisabilité préalable à un projet de ressource en eau individuel ou collec­tif », explique la vice-présidente du Dé­partement. Cette étude devra inclure la réflexion sur les besoins réels du porteur de projet, des agriculteurs voisins. Les éleveurs laitiers pourront bénéficier de cet accompagnement.

 

Concrètement, l’étude sera prise en charge par le conseil départemental à hauteur de 60 % pour un montant maxi­mum de dépenses de 15 000 € HT par ex­ploitation pour les projets individuels et de 30 000 € HT pour les projets collectifs. À l’instar de la première phase du plan, les agriculteurs exclus du zonage ZDS bénéficieront d’une bonification de 10 %.

 

« Les projets collectifs seront privilégiés. Nous tenons surtout à ce que ces projets soient pérennes. Nous ne voulons pas voir ces projets destinés à l’agriculture et que nous aurons soutenus grâce à des fonds publics abandonnés ou changés de desti­nation », tient à notifier Colette Darphin.

 

Ainsi, pour la première année du plan une enveloppe de 200 000 € a été ins­crite au budget départemental. « Les agriculteurs peuvent d’ores et déjà contac­ter les services du Département ou de la chambre d’agriculture », conclut Colette Darphin.  

 

Pour l’Information Agricole du Rhône

Marie-Cécile Seigle-Buyat

 

Plus d’informations en cliquant ici   : https://www.rhone.fr/developpement_innovation/environnement/agriculture/plan_ressource_en_eau_des_exploitations_agricoles_2019_2021

 

 

Contacts :

 Pour plus d’informations :