Environnement-Biodiversité


La Chambre d'agriculture accompagne les agriculteurs sur le terrain afin de leur permettre de concilier le double objectif de rentabilité économique et de préservation de l’environnement et de la biodiversité sur leur exploitation aux travers de nombreuses actions individuelles et collectives, ainsi de des formations.

Agriculture et biodiversité sont, en effet, indissociables en raison de l'emprise territoriale de l'agriculture (60 % du territoire hexagonal) et du rôle historique de l'activité agricole dans la structuration des milieux et la diversité des paysages. L'agriculture est maintenant reconnue et attendue comme gestionnaire de la biodiversité sur tout le territoire.

 

Thématiques d'intervention auprès des agriculteurs et des collectivités locales :

 

 la gestion quantitative et qualitative de l’eau,

 la gestion de la qualité des sols ( lutte contre l’érosion, cartographie des sols .. ),

 la gestion des énergies, 

 l’accompagnement environnemental et réglementaire des exploitations ,

 la  gestion des déchets des agriculteurs (plastiques, produits phytosanitaires non utilisables,...),

 la lutte contre l'ambroisie (plante allergisante et ennemis des cultures, en milieu agricole), 

 zones à enjeu (Natura 2000, corridors biologiques ou zones humides)

 et la préservation de la biodiversité (observatoire apiculture durable…)

 

 

Zoom : L’accompagnement du Contrat Vert et Bleu Bièvre Valloire
Le Contrat Vert et Bleu Bièvre Liers Valloire, porté par le Syndicat Hydraulique Bièvre Valloire, a été lancé le 1er janvier 2016 . Ses principaux financeurs sont la Région, l’Agence de l’Eau, le Département et l’Europe (via les fonds FEADER et FEDER).

La Chambre d’agriculture mène plusieurs actions en tant que maître d’ouvrage :
1) Animation du Projet Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC) Bièvre Liers Valloire (2016 - 2020)

Un PAEC porté par la Chambre d'agriculture de l'Isère a été validé début 2015 à l'échelle du bassin versant Bièvre Liers Valloire.
Outre les enjeux de captages prioritaires d’eau potable et de préservation des sites Natura 2000, une Zone d’Intervention Prioritaire (ZIP) a été définie sur les enjeux de corridors biologiques, d’avifaune, zones humides, ENS et pelouses sèches.
Ce territoire a en effet été ciblé comme prioritaire dans le Schéma Régional de Cohérence Ecologique, pour la restauration de corridors écologiques puisque traversé par des corridors d’intérêt régional et supra-local.
L’objet de l’action est de mettre en oeuvre les actions prévues sur la ZIP n°8 « biodiversité-corridors et trame agricole » du PAEC de Bièvre Liers Valloire (volet corridors) pour l’appui à la mise en oeuvre des contrats par les agriculteurs :
Animation du comité technique et de pilotage
Animation auprès des agriculteurs (contacts, appui technique et administratif aux bénéficiaires des MAEC pour le montage des contrats, appui PAC)
Réalisation de diagnostics avant contractualisation
Suivi des agriculteurs après contractualisation (appui terrain, visite de parcelles)
Sensibilisation, dém onstration, communication : journées collectives de terrain, événements de communication large public
Formation des agriculteurs (reconnaissance des plantes fleuries, gestion des prairies,…)

2) Mise en oeuvre de programmes concertés de gestion des haies et ligneux (2016 – 2020)
L’action consiste à :
Identifier des zones à enjeux (au regard des enjeux biodiversité, intérêt agricole, eau, érosion,...) sur lesquelles la gestion/implantation de haies devra être engagée.
Sensibiliser et informer les agriculteurs sur l'intérêt et le rôle de la haie (agro-écologique, biodiversité, paysage, protection des sols, préservation de la ressource en eau, valorisation économique)
Réaliser le diagnostic et la cartographie des linéaires existants et à planter (repérage, qualification, intérêt et rôle des linéaires sur le territoire et sur l'exploitation, valorisation...) à l'échelle de l'exploitation agricole afin d'identifier les enjeux et objectifs en terme de biodiversité et d'activité agricole (« diagnostic économique de la haie »).
Co-construire des plans de gestion de ces haies en partenariat avec les associations environnementales impliquées dans les autres actions (LPO, FDCI, BLE, Pic Vert)
Former les agriculteurs : journées techniques (optimisation agroforestière, échange avec d'autres groupes sur d'autre départements, interventions techniques...) sous l’axe gestion économique de la haie

38_logo_UE38_logo_FEDER38_logo_FEADER

 

38_logo_AURA38_logo_CD38     38_logo_AERMC

 

Votre contact :


Sandra RIQUET
Responsable équipe agronomie-environnement
04 76 20 68 54
sandra.riquet@isere.chambagri.fr


En savoir plus :