Accueil > Actualités > Archives > AGRI'ECOUTE : le service d'écoute dédié aux agriculteurs
(jj/mm/aaaa)
(jj/mm/aaaa)

AGRI'ECOUTE : le service d'écoute dédié aux agriculteurs

38_logo_msa

Présentation du service Agri’écoute


Ne restez pas seul face aux difficultés, parlez-en au 09 69 39 29 19

  • Mal-être, solitude, idées suicidaires… Vous-même ou quelqu’un de votre entourage est en situation de détresse ? La MSA propose un service d’écoute, accessible à tout moment, pour dialoguer anonymement avec des professionnels.


Mettre des mots sur un mal-être

  • Le mal-être en milieu agricole est une réalité préoccupante. Pour y faire face, la MSA se mobilise pour accompagner les exploitants et salariés agricoles, ainsi que leur famille, en cas de situation de souffrance.
  • Une situation de mal-être ou de détresse peut être liée à des difficultés professionnelles ou personnelles, un isolement, des problèmes sociaux, familiaux, de santé ou au stress. Face à ces risques, le dispositif Agri’écoute, joignable au 09 69 39 29 19*, permet d’échanger anonymement et à tout moment, week-end et nuit compris, avec un professionnel.
  • Il propose, grâce à une écoute active, de mieux cerner les éléments qui déclenchent le mal-être, et prendre du recul par rapport à une situation difficile. Il aide à mettre des mots sur ses émotions et orienter vers des solutions. L’utilisation d’un simple pseudonyme peut permettre un suivi personnalisé dans le temps, tout en gardant son anonymat.



Tous concernés

  • Chacun d'entre nous peut agir pour prévenir le suicide. Pour cela, il est important de détecter les premiers signes de détresse. Les évocations plus ou moins directes à l'acte suicidaire et les propos dévalorisants doivent être pris en considération. Le suicide est souvent évoqué comme une solution pour ne plus souffrir.
  • Un tel processus n'est pas inéluctable. Face à une situation difficile, Il est possible d’orienter les personnes en souffrance vers les dispositifs de la MSA, en premier lieu le service Agri’écoute, afin de les aider à récrire l’histoire.


*prix d’un appel local (gratuit depuis une « box »)


 

Focus


Quelques fausses idées sur le suicide

  • Ceux qui en parlent ne le font pas.

FAUX : La plupart des tentatives sont annoncées de façon plus ou moins explicite. 80 % des personnes qui passent à l'acte en ont parlé avant. Toute évocation doit être prise au sérieux.

  • Faire une tentative de suicide, c'est un choix.

FAUX : en réalité, c'est un non choix : c'est la seule solution trouvée pour ne plus souffrir.

  • Parler du suicide à quelqu'un, c'est l'inciter à le faire.

FAUX : accepter d'en parler, c'est rompre l'isolement et ainsi permettre à l'autre d'être reconnu dans sa souffrance.

  • Le suicide est imprévisible, on n'y peut rien.

FAUX : la plupart des tentatives sont annoncées de façon plus ou moins explicite.